Poème sur la Pleine Lune

 

 

 

dsc01958.jpg

 

Une douzaine de fois par an, la Pleine Lune

Vient faire un coucou à chacun, chacune…

Quand la nuit est enfin tombée

Règne sur la campagne une douce clarté…

Nous pouvons marcher en toute tranquilité

Sur les chemins doucement éclairés…

La lune fait projeter des ombres

Mais empêche le paysage d’être sombre…

Le sommeil de certains est troublé

Et ces personnes se lèvent fatiguées…

En plus, cela procure un certain énervement

Pendant que les heures s’égrènent doucement…

Mais quand vous passez une nuit avec un sommeil reposant

Vous avez l’impression que l’on vous vole du temps…

Les animaux aussi sont plus où moins dérangés

Avec ces nuits pleines de luminosité…

Mais ainsi le monde est fait

Et dans la nature, tout ne peut être parfait…

 

Jean-Claude dit Nounoute 59

Publié dans : poesie |le 4 avril, 2007 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 27 juin, 2007 à 14:13 louise écrit:

    Ainsi la pleine lune mon cher Jean claude t’a inspiré,
    La plume et le papier sous tes doigts ont glissés

    Laisse-aller ton imagination sans borne,
    Et chasser les idées de ton tricorne.

    A bientôt Gros bisous a Toi.

  2. le 6 février, 2011 à 1:21 Wolfkator écrit:

    Tu sais tu as du talent tu devrais publié tes poemes

Laisser un commentaire

malibrairiesalon2t |
L'espace vital de Mathusalem |
Les poèmes de l'âne Onîm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .......what else ? .......
| dudeworld
| la nuit tous les chats sont...